L’élevage

Le Cameroun dispose d’un des potentiels les plus importants en matière d’élevage en Afrique centrale grâce notamment à la qualité du climat de ses principales zones de production que sont les régions de l’Adamaoua et du Nord. Ce n’est pas un hasard si le plus grand marché à bétail d’Afrique centrale se trouve à Adoumry, commune de Bibemi dans le Nord. Les besoins en produits carnés et halieutiques iront croissants avec la croissance démographique du pays et celle des pays voisins.

Nous accroîtrons le cheptel national et développerons la pisciculture qui reste à un stade embryonnaire.

À cette fin les mesures suivantes seront prises :

Dans le domaine de l’élevage :

  • Mise en place d’unités de croisement des bovins, caprins et ovins pour produire des races améliorées ;
  • Incitation à la création d’entreprises de production des aliments pour animaux à partir de la paille de riz, des céréales comme le soja et des tubercules comme le manioc;
  • Encouragement de la culture fourragère ;
  • Incitation à la création d’entreprises de production des poussins d’un jour pour tous types de volailles (dinde, poulet, pintade);
  • Incitation à la création de nouveaux abattoirs industriels ;
  • Développement d’une filière cuir et peau et manufactures industrielles de chaussures et autres produits industriels à base de peaux ;
  • Développement de LANAVET pour en faire une usine de production des vaccins animaux pour les besoins locaux et l’exportation.

Dans le domaine de la pisciculture :

  • Développement de la pisciculture industrielle océanique et continentale, avec pour objectif de diminuer de 50% ‘importation certaines variétés de poissons de grande consommation ;
  • Formation à la pisciculture dans les Lycées agricoles et les centres de métiers

Carug © 2019. tous droits réservés.

MauriceKamto2018

GRATUIT
VOIR