Maurice KAMTO est né le 14 Février 1954 à Bafoussam, au Cameroun.

Il obtient une licence en droit public à l’Université de Yaoundé.

En 1980, il obtient un diplôme d’études approfondies de droit public fondamental et un diplôme d’études approfondies de droit international à la faculté de droit de l’Université de Nice. En 1982, il est diplômé de l’institut international d’administration publique de Paris.

En 1983, il obtient un doctorat d’État en droit à la faculté de droit de Nice.

En 1988, il reçoit le Prix de l’Académie des sciences d’outre-mer.

Il est agrégé des Facultés françaises de droit la même année.

Il est successivement professeur aux universités de Yaoundé II en fonction depuis le 02 Février 1988, de N’Gaoundéré et, depuis 1994, à l’université de Yaoundé.

Il enseigne également à l’Institut des Relations Internationales (IRIC), et à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé.

Il est régulièrement invité par plusieurs universités occidentales et africaines.

Il est membre du jury du concours d’entrées de plusieurs institutions.

FONCTIONS ADMINISTRATIVES

Le Professeur Maurice KAMTO a été Doyen de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II (1999-2004)

Il a servi le gouvernement du Cameroun pendant sept ans comme ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux de 2004 à 2011

ACTIVITÉS INTERNATIONALES

Président de la Commission du Droit International (C.D.I.) en 2011-2012 ;

Rapporteur Spécial de la Commission du Droit International (C.D.I.) sur le sujet : « Expulsion des étrangers » 2004-2016

Membre de la Commission du droit international (mai 1999 – août 2016)

Co-agent, Conseil et Avocat du Cameroun devant la Cour internationale de Justice (C.I.J.) dans l’affaire de la Frontière terrestre et maritime entre le Cameroun et le Nigeria (Cameroun contre Nigeria; Guinée Equatoriale intervenant) (1994-2002).

Conseil et Avocat de la République du Niger devant la C.I.J. dans l’affaire de la Frontière terrestre (République du Bénin/République du Niger) (2003-2005).

Conseil de la Guinée (Conakry) dans l’affaire Diallo (Guinée contre République Démocratique du Congo) (2003-2005).

Conseil et Avocat de la République du Niger devant la C.I.J. dans l’affaire du Différend frontalier (Burkina Faso/Niger) (2010-2012).

Il est membre du Curatorium de l’Académie de Droit International de la Haye.

FORMATION

  1. Licencié en Droit Public, Faculté de Droit, Université de Yaoundé, (1979)
  2. Diplômé des Hautes Études Internationales de l’Institut des Hautes Etudes Internationales (IHEI) de Nice, (1980)
  3. Certificat d’Études Supérieures des Communautés Européennes de l’Institut des Hautes Etudes Internationales (IHEI) de Nice, (1980)
  4. Diplômé d’Études Approfondies de Droit Public Fondamental (1980)
  5. Diplômé d’Études Approfondies de Droit International (Faculté de Droit de Nice, 1980)
  6. Diplômé de l’Institut d’Administration Publique de Paris, (option Économie et Finances) (1982)
  7. Doctorat d’État en Droit, Faculté de Droit de Nice (France) (1983)
  8. PRIX
  9. Prix de thèse de la Faculté de Droit de Nice (1983) ;
  10. Prix de l’Académie des Sciences d’Outre-mer (1988).

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE

  1. Agrégé des Facultés Françaises de Droit (1988) ;
  2. Avocat au Barreau de Paris depuis 1997.

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

  • Chevalier de l’Ordre de la Valeur (République du Cameroun)
  • Officier de l’Ordre de la Valeur (République du Cameroun)
  • Commandeur de l’Ordre de la Valeur (République du Cameroun) ;
  • Commandeur de l’Ordre de la Valeur (République du Niger) ;
  • Chevalier des Palmes académiques (Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES)).
  • Doyen Honoraire de la Faculté de Droit et des Sciences économiques de l’Université de Yaoundé II
MauriceKamto2018

GRATUIT
VOIR